fbpx

GRIFFON

LA TANIERE DU GRIFFON, DU 16e SIÈCLE À AUJOURD’HUI

Nouveau lieu de vie au cœur du marais parisien, Griffon ouvre ses portes dans l’enceinte du Crédit Municipal. À l’origine du Mont de Piété (actuel Crédit Municipal), Théophraste Renaudot (1586-1653), chercheur et médecin du roi, fut nommé « commissaire aux pauvres du royaume ». Fondateur de ce haut lieu du prêt sur gage, il est aussi l’inventeur de la publicité, du journalisme, des prix littéraires et à l’initiative de l’agence pour l’emploi.

Théophraste Renaudot aimait à dire « L’expérience a appris que dans les affaires de la vie, un secours venu à propos avait toute l’importance d’un trésor. » Et c’est donc tout naturellement qu’il choisit un Griffon, gardien des trésors, symbole de justice et de protection, majestueuse créature hybride possédant un corps de lion associé à une tête et des ailes, pour emblème du Mont de Piété qu’il installe rue des Francs-Bourgeois.

Imaginé et mis en œuvre par Renaud Barillet et Fabrice Martinez, entrepreneurs culturels et éditeurs de lieux de vie, Griffon se découvre sur une surface intérieure de 90m2 et 80m2 de terrasse dans une cour intérieure pavée. Face à l’entrée du musée des Archives, ce lieu métamorphosé offre désormais un refuge chaleureux et convivial pour se ressourcer à l’écart du tumulte de la ville.

COFFEE SHOP EN JOURNÉE, BAR À PARTAGER LE SOIR

Aujourd’hui, Griffon devient une forme inattendue de café, bar et restaurant où l’on trouve une offre savoureuse de produits frais travaillés dans les univers culinaires de la méditerranée. C’est l’opportunité offerte à tous, en poussant de lourdes portes, de profiter de moments conviviaux dans un patrimoine d’exception qui se dévoile. Orné d’un magnifique comptoir, le lieu devient le refuge idéal pour se reposer et se restaurer du matin au soir. On y propose une sélection de soupes maison, de sandwichs, tartines, salades et desserts travaillés à partir de produits frais et cuisinés sur place. On peut également s’y offrir un délicieux café provenant d’une brûlerie parisienne, du thé de chez Mariage Frères, une sélection de bières et de vins vivants, des jus de fruits bio, des cocktails travaillés… le tout dans une ambiance musicale qui suit le fil de la journée.

L’art du bien manger, sainement et en bonne compagnie, est tout ce qui caractérise les ambitions culinaires de Griffon. Ici rien n’est imposé ni fléché. On vient pour se reposer et s’installer près d’un mur de vinyles, découvrir une terrasse cachée, commander à boire et à manger tout la journée le long d’un immense comptoir, retrouver des amis, de la famille…
Lieu connecté où l’on peut travailler dans une atmosphère cosy à mi-chemin entre la fonctionnalité du bureau, la convivialité d’un café et l’énergie d’un bar, on s’y retrouve à toute heure, à table, en terrasse ou le long du grand comptoir, pour trinquer aux grands projets et partager ses idées en savourant des recettes gourmandes réalisées à partir de produits frais.

UN LIEU DE RENCONTRES CULTURELLES ET SOCIALES

Le premier métier de la fabrique Cultplace c’est de créer des lieux de liberté d’expression ou l’on expérimente également le progrès social. Griffon est un lieu de vie qui propose régulièrement et de façon récurrente par une programmation diversifiée : moments musicaux, rencontres d’auteurs, échanges sur des initiatives et idées créatives ou innovantes, témoignages de retours de voyages ou d’aventure…
Un territoire de rencontres ouvert aux acteurs locaux : démarches artistiques innovantes, nouvelles pratiques culturelles et sociales, présentations, mais aussi médiatisations festives des idées et des créations… Lieu de brassage, de rencontres et d’échange, Griffon s’ouvre à tous les publics.

UNE TERRASSE CACHÉE

Au 57, un immense portail de métal surplombé de l’enseigne de Griffon laisse découvrir l’allée qu’il faut emprunter pour plonger dans un patrimoine historique remontant au XVIe siècle. Une terrasse pavée et arborée, parsemée de meubles chinés qui ouvre toute l’année. Petit trésor caché, c’est l’endroit rêvé pour profiter d’un déjeuner au grand air ou d’un verre entre amis le soir venu.
La terrasse de Griffon prend place au sein de la cour Théophraste Renaudot, abritant plusieurs vestiges historiques. Au sol se dessine le tracé de l’enceinte médiévale de Paris, bâtie sous Philippe-Auguste au XIIIème siècle et détruite vers 1535. On y trouve également la tour Pierre Alvart qui s’élance dans le ciel, ancienne tour de ronde de l’enceinte médiévale qui a été surélevée par l’architecte gallois avec une seconde tour en brique à la fin du XIXe siècle. Et enfin, on peut aussi admirer quelques vestiges de l’hôtel de Nouvion retrouvés lors des travaux de 1883, exposés dans l’allée du 57 rue des Francs-Bourgeois.

 

GRIFFON
55 bis rue des Francs Bourgeois, 75004 Paris

Site : griffon.paris
Facebook
Instagram